Actualités

Fête de l'agriculture paysanne du Loir et Cher Dimanche 11 septembre

LA FETE PAYSANNE, QU'EST CE QUE C'EST ?

La Fête Paysanne est un moment privilégié de rencontres entre agriculteurs et citoyens. Au sein d'une ferme d'un des adhérents de la Confédération paysanne, nous vous invitons à nous retrouver pour une journée festive et conviviale !

Cette année, la fête aura lieu sur 3 fermes, à Huisseau-sur-Cosson et Mont-Près-Chambord, en itinérance. Vous trouverez l'affiche et le tract ci-dessous et en PJ.

L'ADEAR 37 fête ses dix ans et vous invite à fêter l'agriculture paysanne

Vous êtes paysans, voisins, citadins... nous vous invitons à fêter l'agriculture paysanne et les 10 ans de l'ADEAR 37. Venez visiter la ferme d'Emilie et Adrien, bergers-fromagers récemment installés à Chaveignes, près de Richelieu.

Fete Agriculture Paysanne Affiche WEBNous y fêterons les 10 ans de l'ADEAR 37 et notre fierté d'avoir déjà accompagné :

  • l'installation de 51 nouveaux paysans en Indre-et-Loire ;
  • le parcours à l'installation d'une trentaine d'autres porteurs de projet qui s'installeront prochainement ;
  • la création de nouveaux circuits courts locaux (plusieurs AMAP, l'épicerie paysanne Le Ptit Gibus, l'association de paysans-pastiers Le Grain Libre...) ;
  • des journées techniques et formations autour des semences paysannes, de la production de légumes en circuits courts, de la transformation des productions agricoles à la ferme.

Au programme

14 h Découverte de l'agriculture paysanne à travers la visite de la ferme
15 h Café des amis de la Confédération paysanne : citoyens, paysans, discutons de ce qui nous rassemble
15 h Atelier de cuisine : venez mettre la main à la pâte
16 h Théâtre participatif sur la transmission des fermes aux jeunes paysans
16 h Sortie biodiversité dans les prairies
17 h 30 Retour à la bergerie avec les brebis
18 h - 20 h Apéro musical (assiettes paysannes vendues sur place)

En pratique

Fête organisée par l"ADEAR 37 et la Confédération paysanne

La ferme des Bergers de la Veude est située à Chaveignes, au lieu-dit Maison Neuve, tout près de Richelieu, à 50 km au sud-est de Tours, à 40 km au nord-est de Chatellerault.

Coordonnées GPS : 47.016141/0.351100 - Plan d'accès

Les ateliers, visites et spectacles sont gratuits et ouverts à tous.

Buvette, grignotages et vente d'assiettes paysannes sont prévus sur place.

De ferme en ferme: les résultats du concours photo

A l'occasion du week-end De ferme en ferme les visiteurs étaient invités à laisser libre court à leur créativité en participant à un concours photo. Le thème retenu était « Ma ferme en couleur, photographiez un détail coloré qui vous a marqué pendant votre visite ».
Les agriculteurs participants ont départagé les photos à l'issue de l'opération. Grâce à la mobilisation de nos partenaires, que nous remercions, de nombreux lots sont à gagner: entrées au Château de Valençay et au Musée de l'automobile de Valençay, livres « les plus belles balades du parc » offert par le PNR de la Brenne...


Retrouvez sans plus attendre les photos lauréates:
A la troisième place « La poule rousse »

1

A la seconde place « Bouquet de lilas blanc »

2

A la première place la photo gagnante « Le vilain petit basilic »

3

Merci à tous les participants aux concours ainsi qu'aux très nombreux visiteurs et RDV en avril 2016 pour de nouvelles rencontres De ferme en ferme.

FR CIVAM Centre

Maison de l'Agriculture, 24 rue des Ingrains
36022 CHATEAUROUX cedex

Tél. 02 54 61 62 58
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.civam.org

Des conseillers projets et compétences issus du réseau des ADEAR

Le plan de professionnalisation personnalisé (PPP) est un ensemble de préconisations qui doit permettre à tout candidat à l'installation en agriculture de se préparer au métier de responsable d'exploitation agricole. Sa réalisation ouvre le droit aux aides nationales à l'installation (Dotation jeune agriculture et prêt à taux bonifié).

Le PPP a pour but de compléter les capacités et les compétences du candidat à l'installation déjà conférées par le diplôme ou le titre détenu. Il est établi de façon personnalisée, c'est à dire en prenant compte des spécificités du projet, du profil et à l'expérience du candidat.

Le Centre d'Elaboration des PPP, dans le cadre de sa labellisation, établit une liste de conseillers. Cette liste doit être remise aux candidats à l'installation et refléter tant la diversité des activités agricoles que celle des organisations sur le territoire.
C'est dans ce nouveau cadre que les accompagnatrices des ADEAR de l'Indre, du Loir et Cher et de l'Indre et Loire sont aujourd'hui reconnues comme conseillères PPP. L'ADEAR du Loiret et du Cher sont en cours de demandes auprès des CEPPP portés par les chambres départementales d'agricultures.

Comment ça se passe ?
Le candidat à l'installation, une fois l'autodiagnostic renseigné et le pré-projet formalisé, est reçu par deux conseillers PPP :
− un conseiller PPP qualifié pour l'analyse des compétences qui a plutôt un profil de formateur ;
− un conseiller PPP qualifié pour l'analyse du projet d'installation qui aura plutôt un profil de conseiller technique ou de conseiller en stratégie d'entreprise.

Pour en savoir plus :
http://www.jeminstallepaysan.org/le-plan-de-professionnalisation-personnalise

Fête de l'agriculture paysanne du Loiret le 14 juin à Vienne-en-Val (45)

Affiche 45

Comme chaque année, l'ADEAR 45 et la Confédération paysanne du Loiret organise une fête de l'agriculture paysanne. C'est l'occasion de se retrouver entre paysans et citoyens, pour un moment festif et convivial!
Cette année, c'est Stéphane et ses vaches qui nous ouvrent leurs portes le dimanche 14 juin 2015!

 

 

Au programme

10h00 – 13h00 :

- Visites guidées à 10h et 11h

- Village associatif

- Présentation de l'agriculture paysanne

- Projection/exposition du projet « Sur le chemin dépaysant » en Amérique du Sud

13h00 – 15h00 :

- Apéro' concert avec Lionel et les Ménétriers

- Repas paysan: venez goûter les produits de la ferme ! (sur réservation)

(Adultes 12 €, enfants 6 €. Réservation auprès de l'ADEAR 45 avant le mercredi 10 juin)

15h00 – 17h00 :

- Témoignages sur l'histoire de la ferme depuis 3 générations

Et peut-être d'autres surprises !

Infos et détails en pièces jointes (affiche + flyer).
A diffusez autour de vous!

En espérant vous y voir nombreux!

ADEAR45 et Confédération Paysanne 45
24 rue Raymond Gaudry
45 140 St Jean de la Ruelle
tél : 02 38 53 45 85

Rendez-vous au prochain Apéro Installation le 18 juin au GAEC des Ossons à Saint Plantaire (36)

Rencontres collectives de futurs paysans sur l'installation

18 juin au GAEC des Ossons à Saint Plantaire (36) sur la ferme de Nicolas CALAME

19h : Accueil et visite de la ferme
20h : Echanges autour des projets d'installation de chacun

Inscriptions indispensables : 02 54 61 62 41 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Apportez à boire et à manger : nous partagerons.

adeari

Lire la suite...

Soutenez le développement de l'agriculture paysanne en région Centre !

L'ARDEAR du Centre et Greenpeace France collaborent pour soutenir la réalisation de diagnostics agriculture paysanne en région et pour encourager les agriculteurs à faire évoluer leurs pratiques.

Dans le cadre de sa campagne "agriculture écologique", Greenpeace France souhaite promouvoir des projets qui illustrent le modèle agricole que doit favoriser le cadre réglementaire. Ces alternatives aux pratiques productivistes prouvent qu'une agriculture durable, respectueuse de l'environnement et garante d'une alimentation saine, est tout à fait viable économiquement.FLEUR  texte pétales-web

La FADEAR et ses structures locales, les ADEAR, travaillent quotidiennement auprès des paysans désireux de faire vivre une agriculture paysanne et d'adopter des pratiques écologiques. La collaboration entre Greenpeace et la FADEAR paraît donc naturelle pour porter haut et fort le message de ce mouvement grandissant.


Un appel à projets auprès de la FADEAR a permis d'identifier deux initiatives, en région Centre- Val de Loire et dans le département du Lot, qui incarnent le changement de pratiques que promeuvent Greenpeace et le réseau des ADEAR.

 

Greenpeace lance un appel à soutenir ces deux projets d'agriculture écologique et paysanne grâce à une opération de financement participatif menée sur son site internet.

Pour le réseau des ADEAR de la région Centre-Val de Loire, le soutien financier des donateurs permettra très concrètement de répondre à la demande de 24 agriculteurs souhaitant réaliser un diagnostic agriculture paysanne afin de faire évoluer leurs pratiques sur leur ferme. Il permettra aussi à ceux qui sont déjà engagés dans la démarche de l'agriculture paysanne de diffuser leur expérience auprès des étudiants en agriculture.

Pour en savoir plus sur le projet des ADEAR de la région Centre et le soutenir financièrement cliquez ICI

Ne tardez pas à consulter les pages du projet et à soutenir notre action, la campagne de collecte de dons prendra fin le 6 juillet 2015 !

 Logo Greenpeace France

FR/GD CIVAM: une AG qui s'est poursuivie sur le terrain

L'Assemblée Générale
Lundi 11 mai dernier s'est tenue l'Assemblée Générale du GDCIVAM36 et de la FRCIVAM Centre. IMG 0095La matinée a été consacrée au bilan des principales actions qui ont été menées en 2014 :
- La 14ème édition de l'évènement de Communication auprès du Grand Public « De Ferme en Ferme » qui a mobilisé 4800 visiteurs sur une trentaine de fermes,
- L'accompagnement des producteurs du Pays Castelroussin à la valorisation de leurs produits en Circuits Courts via l'approvisionnement des cantines scolaires ; en 2014, 10 communes se sont approvisionnées auprès des producteurs et l'année 2013-2014 représente 2630 repas sur 7 menus proposés,
- L'accompagnement des agriculteurs vers des modes de production durables : à travers le groupe Dephy Ecophyto, les réunions collectives et les formations techniques proposées aux agriculteurs (2 jours sur les Couverts Végétaux avec M.Archambeaud ; 2 jours sur la Biodiversité en milieu agricole), ou les visites extérieures (visite d'une ferme en Grandes Cultures récemment passée en Bio ou d'une ferme en polyculture élevage travaillant sur l'autonomie),
- La promotion et la diffusion de l'agriculture durable : auprès des futurs agriculteurs à travers un travail sur le long terme avec le LEGTA de Châteauroux, et auprès des autres acteurs du territoire (journée sur l'Agro Ecologie en début d'année 2014).


L'année 2014 a notamment donné naissance à un partenariat avec l'association Indre Nature et la botaniste Blandine Grillon pour porter un projet commun autour de la Biodiversité agricole. Ce projet a été reçu favorablement par la Région Centre et bénéficiera de ses financements. Il porte sur 3 volets : la sensibilisation et la formation des agriculteurs à la biodiversité en milieu agricole, l'expérimentation sur les fermes volontaires portant sur la mise en place et le suivi des bandes enherbées, haies ou autres zones favorables à la biodiversité, et enfin la sensibilisation à l'agroforesterie qui débutera au second semestre 2015.

Des protocoles pour observer la biodiversité dans les exploitations
IMG 0145C'est sur cette thématique que les administrateurs du GD et de la FRCIVAM ont souhaité poursuivre la journée : l'après midi s'est en effet passée sur le terrain, sur la ferme de François Moreau à Diors, autour de la question : « La biodiversité, facteur de production ? ».
Les participants ont pu découvrir quelles infrastructures et quelles pratiques étaient mises en place pour favoriser la biodiversité : réduction de pesticides (François fait partie du groupe Dephy Ecophyto), haies, bandes enherbées, mise en place des arbres isolés... Depuis 2015, l'exploitation est entrée dans le projet porté par le GD et est le support de suivis naturalistes et de protocoles de l'Observatoire Agricole de la Biodiversité. Ces protocoles OAB permettent d'observer, de connaître et reconnaître et de suivre plusieurs espèces animales : les vers de terre, les papillons, les invertébrés terrestres et les abeilles solitaires. Toute cette biodiversité assurant un rôle indispensable dans le processus de production agricole : pollinisation, prédation des ennemis des cultures, structuration du sol... tous ces phénomènes seraient bien compromis si elle venait à disparaître.
C'est pour cela qu'un rappel a été fait avec Blandine Grillon sur l'importance de créer ou maintenir des zones végétales d'accueil et de refuge pour la biodiversité ; il ne s'agit pas forcément d'implanter des arbres ou des bandes enherbées, il suffit parfois de laisser des chemins ou des bords de champs non fauchés ou peu entretenus, ou de tailler un côté de sa haie 1 an sur 2. L'important est d'avoir un maximum de fleurs sur un laps de temps le plus long possible.
Romuald Dohogne (Indre Nature) a ensuite soulevé avec les participants les 3 plaques du protocole « Invertébrés terrestres » : carabes carnivores (mangeurs d'œufs de limaces), coccinelles... ont été observés sur la parcelle. De nombreux échanges et questions ont alimenté tout le parcours réalisé sur l'exploitation autour des 4 protocoles. Malheureusement les conditions été bien trop chaudes pour observer les vers de terre et les pollinisateurs n'étaient pas encore au rendez-vous dans les nichoirs... Cela n'a pas empêché de voir comment on les mettait en place et de comprendre leur rôle. Et de croiser mulot, lièvre et papillons !
De retour au hangar, autour d'un rafraîchissement bien mérité, les participants ont réfléchi aux suites à donner : 1 journée de formation en juin sera proposée par le GD, des retours et bilans des suivis OAB pourront être faits en fin d'année, ainsi que des réunions collectives entre agriculteurs pour échanger les pratiques et les résultats observés...
Les agriculteurs ont enfin témoigné sur leur vision de la biodiversité. Chercher à réintroduire et à maintenir la biodiversité sur une exploitation, c'est une démarche de long terme, dont les gains économiques immédiats sont difficilement quantifiables. « Si cela ne rapporte rien, en tous cas, ça ne coute rien ! ». Pour certains, favoriser la biodiversité relève plus du pilier social du développement durable que du pilier économique ; elle touche en effet au cadre de vie, à la vision de l'agriculture par le citoyens et consommateurs. Ces démarches globales (réduction d'intrants, observations, autonomie dans la prise de décision...) redonnent « un sens au métier d'agriculteur ».
Réponse à la question posée en début d'après midi ?

FR CIVAM Centre

Maison de l'Agriculture, 24 rue des Ingrains
36022 CHATEAUROUX cedex

Tél. 02 54 61 62 58
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.civam.org