Participation citoyenne

Participation citoyenne

Nos actions

Actions tout public

de ferme en ferme« De ferme en ferme » : Chaque année, des circuits de fermes ouvertes et des animations sont organisés le temps d’un week-end au mois d’avril, dans le Cher, l’Indre et L’Indre et Loire (événement coordonné par la FR CIVAM). L’occasion de découvrir l’agriculture durable sur le terrain.
Les associations du réseau organisent régulièrement des fermes ouvertes : les mercredis à la ferme (ADAR),  les fêtes paysannes (ADEAR), le Printemps bio (Bio Centre)…
Les acteurs du réseau organisent ou participent à des temps de rencontres pour sensibiliser et informer sur les enjeux agricoles, alimentaires et environnementaux : cafés paysans, conférences, débats, projections de films, salons, campagne d’épargne citoyenne sur le foncier agricole…

Actions spécifiques pour les scolaires

Les associations du réseau interviennent en milieu scolaire pour sensibiliser les jeunes aux enjeux agricoles, alimentaires et environnementaux.

Actions spécifiques pour les élus

En Indre et Loire, Alter’énergies organise des formations pour sensibiliser les élus aux enjeux agricoles et les informer sur les moyens qu’ils ont pour agir sur ce sujet.

 

Participation citoyenne

Notre approche

Nous souhaitons :

  • Favoriser les rencontres entre agriculteurs et citoyens
  • Sensibiliser le grand public aux grands enjeux agricoles et ruraux
  • Mobiliser les citoyens en leur proposant des moyens d’action.

Pour cela, nous attachons une importance particulière aux aspects suivants :

  • L’ouverture à l’ensemble de la société
  • Un souci permanent d’adaptation pour répondre aux attentes des citoyens
  • L’ancrage territorial de nos projets.

 

Participation citoyenne

Les enjeux

Les enjeux du territoire touchent en priorité ceux qui l’habitent et le font vivre. L'alimentation, le paysage, la protection de l'environnement et la gestion des terres nous concernent tous : citoyens, élus, collectivités, associations… C'est pourquoi le réseau InPACT agit dans le but de favoriser les échanges entre différentes catégories d’acteurs qui n’ont pas les mêmes attentes, ni les mêmes visions de l’agriculture. Une première étape essentielle est de nouer le dialogue et de renforcer l’interconnaissance, afin d’agir collectivement. Ainsi, nous souhaitons redonner à l’agriculture une place fondamentale, au cœur des projets de société.

Pour nous, l’agriculture citoyenne, c’est :

groupegdcivamweb

  • la priorité donnée à l'intérêt général
  • un souci d'adaptation pour répondre aux attentes de la société
  • la responsabilité vis-à-vis des générations actuelles et futures.