Le pôle InPACT national

La plate-forme des agricultures alternatives

Le pôle InPACT national est une plateforme associative issue du rapprochement de réseaux associatifs agricoles : l’AFIP, l’InterAFOCG, la FADEAR, la FNAB, la FNCIVAM, Accueil Paysan, le MRJC, Terre de Liens et le MIRAMAP.

L’ensemble de ces réseaux s’est regroupé afin de promouvoir une agriculture plus durable et de proposer des alternatives concrètes aux agriculteurs sur leur exploitation. La mission du pôle InPACT est de :

  • Elaborer et diffuser des références sur l’agriculture durable
  • Accompagner au changement de pratiques
  • Faire la promotion de l’emploi et de l’installation,
  • Développer des liens entre agriculture et territoires.

Une quinzaine de groupes InPACT se sont constitués dans les régions et les départements. L’ensemble de nos réseaux touche environ 50 000 agriculteurs et emploie 400 animateurs et chargés de missions en France.

Pour en savoir plus sur les dynamiques InPACT en France, vous pouvez lire le dossier qui a été consacré au Printemps d'InPACT dans le numéro 467 de la revue Transrural Initiatives.

TRI 467 dossier Page 01

Une double page présentant les associations membres du collectif national :

TRI 467 dossier Page 08TRI 467 dossier Page 09



 

 

 

 

 

 

 

 

Vous pouvez télécharger ici le socle commun du pôle InPACT national :

Contact :

Par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Sur le site de : Les agricultures alternatives

Voir le flux RSS des "agricultures alternatives" :

Les agricultures alternatives

18 janvier 2021

  • Le Mouvement des AMAP interpelle les pouvoirs publics pour le maintien des livraisons alimentaires en AMAP pendant le couvre-feu !
    Les Association pour le maintien d'une agriculture paysanne (AMAP) ont prouvé leur utilité lors des derniers confinements, en apportant des solutions locales d'approvisionnement de denrées alimentaires de qualité et en garantissant une continuité de débouchés économiques pour les paysan.ne.s, tout en respectant les règles sanitaires recommandées. Il y a plus de 2 000 AMAP en France à ce jour, ce qui représente plus de 100 000 foyers et 5 000 paysans. Les réseaux d'AMAP ont accompagné beaucoup plus de (...) - 4. Actualités
  • 2021 : Les Amap fêtent leurs 20 ans
    Le vaccin est annoncé, la pandémie va se terminer, nos vies vont reprendre leur cours habituel, l'agro-alimentaire et la grande distribution vont continuer à formater notre alimentation et notre agriculture. Mais cette crise sanitaire est-elle vraiment conjoncturelle, un mauvais moment à passer ou est-elle le symptôme d'une crise systémique et signe d'un avenir difficile ? Le système agro-alimentaire productiviste et intensif est une des causes majeures des dérèglements climatiques et de la chute de (...) - 4. Actualités
  • L'environnement… ça paye !
    Le Réseau Civam publie aujourd'hui la dernière version d'une étude réalisée chaque année et qui compare les résultats entre les systèmes d'élevage herbagers* du Grand Ouest et la moyenne des fermes laitières (représentée par le RICA, Réseau d'information comptable agricole). Cette étude met en évidence une différence de stratégie économique : produire de la richesse pour rémunérer du travail ou capitaliser pour produire du volume. Ces stratégies ont des impacts déterminants sur le modèle d'agriculture que l'on (...) - 4. Actualités
  • Agroécologie : accompagner des changements de pratiques
    Depuis 2015, Solidarité Paysans analyse les parcours d'agriculteurs fragilisés ayant adopté des pratiques relevant d'une agriculture plus cohérente, autonome et économe, leur permettant de rebondir. De la Savoie au Morbihan, du Nord-Pas-de-Calais au Gard et aux Bouches-du-Rhône en passant par la Creuse ou encore la Sarthe, ces témoignages couvrent une belle diversité de systèmes de productions : viticulture, bovins, arboriculture, chèvres, maraîchage, volailles... Le réseau Solidarité Paysans mobilise (...) - 4. Actualités
  • L' Atelier paysan ou les low tech au service de la souveraineté technologique des paysans
    Parmi les nombreuses initiatives qui fleurissent aujourd'hui autour des low-tech, la coopérative l'Atelier paysan, constitue une expérience particulièrement riche et intéressante. Alors que le grand machinisme agricole s'étend en accentuant la concentration des terres et les destructions de l'environnement, les projets et réalisations de l'Atelier paysan mêlent des logiques d'entraide, une réflexion poussée sur les techniques et le travail, et un ambitieux projet politique. Fabrice Clerc, cofondateur et (...) - 4. Actualités